Pourquoi aller à Venise ?

Venise est une très belle ville à visiter, mais aussi très (trop) touristique. Comment se souvenir de ce bien et zapping attrapeurs touristiques ? En découvrant notre incontournable à Venise !

Une visite à Venise : ce qu’il faut voir

1- Venise : Le Palais Ducal

Le Palais des Doges

A lire en complément : Pourquoi devriez-vous consulter des blogs sur les animaux ?

Il est impossible de revenir de Venise et de dire à vos amis que vous n’avez pas visité le Palais Ducal. D’une part, parce qu’il est sans doute l’ un des bâtiments les plus emblématiques de Venise, et d’autre part, parce qu’il est vraiment impressionnant. Ce n’est certainement pas le cas du côté intime. Là, nous sommes plus en apparence et en splendeur. Bien que l’architecture et le style ne soient nullement comparables, cela me rappelle le Château de Versailles. Un conseil : anciennement le Palais des Doges Vous pouvez visiter le matin pour éviter la très longue file d’attente et limiter la présence de groupes.

A voir aussi : 3 conseils avant de réserver votre musicien ou DJ pour votre événement à Strasbourg

2- La vue du Campanile à la place Saint-Marc

vue depuis le Campanile

Pour moi, admirez les vues de Venise depuis le Campanile de la place Saint-Marc remarquable comme une visite au Palais des Doges. Encore une fois, il sera tôt pour éviter une longue file d’attente. Vous payez alors un prix prohibitif (environ 8 euros par personne) pour monter sur un ascenseur de 98 mètres plus haut. J’ai aussi un très mauvais souvenir de la montée : l’employé de l’ascenseur a dû se remettre d’une joue mémorable à cause de l’odeur… Enceinte au 1er trimestre, je ne vais pas vous dire les nausées que ça m’a causé ! Mais la récompense nous attendait au sommet : une vue à couper le souffle sur Venise, ses toits et ses clochers, sur la lagune et la mer Adriatique.

3 — L’Église des salutes

Le Salut et le Haut des Douanes

Si vous ne visitez qu’une seule église à Venise, le Salut sera. Il est facile à détecter et se trouve au bout du Grand Canal à la Pointe de la Douane . Atypique dans sa forme circulaire, l’église est construite sur les 1 million de petites choses et les brouettes d’échasses. L’accès à la chaussée centrale sous le dôme est interdit afin de le préserver. Tout autour, il y a 6 chapelles. Vous pouvez voir des œuvres de peintres vénitiens tels que Tintoret ou Titien. Mais à notre avis le salut a encore le plus de bouche de l’extérieur !

4 — Musée de l’Accademia

Paradoxalement, Venise ne brille pas à travers ses musées. Seulement le Musée de l’Accademia vient de la propriété à nos yeux (oui OK, il y a aussi la Fondation Guggenheim, mais nous et l’art contemporain…). Pas difficile à trouver, le Musée de l’Accademia est situé au niveau du pont du même nom sur le Grand Canal (et il n’y a pas de masse de ponts sur le Grand Canal). Un grand musée de peinture, il y a une concentration impressionnante de chefs-d’œuvre de la peinture vénitienne. Mais si vous n’êtes pas un spécialiste, considérez le « audioguide qui rendra la visite beaucoup plus intéressante . L’image à ne pas manquer sous aucun prétexte est La tempête de Giorgione . C’est comme la Mona Lisa au Louvre. Et nous, comme des idiots à la recherche, nous sommes allés passer sans la voir. On a dû faire demi-tour pour les trouver. Néanmoins, elle a été bien soulignée.

façades colorées par Burano

5 — Murano et Burano

Les deux îles les plus célèbres de la lagune : Murano et son industrie verrière contre Burano et son apogée . Les deux îles sont très différentes. Murano est une petite Venise en miniature et légèrement moins touristique (si vous quittez le canal principal). Burano est l’île des pêcheurs avec ses maisons colorées, pas du tout dans le style « vénitien ». C’est aussi plus touristique que Murano, et je doute que le sommet soit encore produit localement… Notre préférence est à Murano.

6 — Archscaping du Grand Canal par Vaporetto au crépuscule

Venise de nuit en vaporetto

revenus de notre après-midi à Murano et Burano, nous avons continué notre voyage en vaporetto le long du Grand Canal au crépuscule. Tant de choses à vous dire maintenant quenous n’étions pas les seuls à avoir cette idée Quand nous sommes . Nous nous étions proches comme des sardines debout sur le vaporetto. Ce n’est pas facile de prendre des photos. Si nous ne pouvions pas l’apprécier comme nous le voulions, le spectacle était toujours agréable à regarder.

7 — Consommation de nouilles de poulpe à Venise

Il n’est pas possible de terminer cet inventaire sans passer par la boîte « Catering ». A Venise, les spécialités tournent autour des fruits de mer. Le marché du Rialto est un lieu de gastronomie, mais aussi de la vie vénitienne. Nous devons faire une tournée tôt le matin. Ici vous trouverez une incroyable sélection de poissons et crustacés. D’un autre côté, il y a des narines sensibles !

Les pâtes à l’encre de calmar sont typiques de la ville de Doge. L’aspect peut être déroutant, mais vous ne devriez pas l’arrêter, ce serait dommage. Nous avons adoré !

Attrapeur touristique à

Venise élévateur de gondole

Gondole !

Autant que vous le prévenez, c’est une petite chanson que vous entendrez beaucoup à Venise. On m’a beaucoup parlé d’ une balade en gondole à Venise .

Les inconvénients :

  • c’ est très cher  : il faut environ 80 euros pour une voiture de 20 minutes
  • Les gondolors vénitiens m’ont fait réfléchir un peu au pliage de la place Jemaa El Fna à Marrakech. Remplacez juste le couscous, tajine ! d’un chapeau, un T-shirt rayé et le slogan « Gondola !  ». Rechercher l’authenticité.

Celui pour :

  • La gondole est encore le fruit de centaines d’années de savoir-faire Si personne ne l’avait utilisé plus, elle disparaîtrait.
  • Si votre gondole, au lieu de chanter « O Sole Mio », vous raconte l’histoire de la ville, des anecdotes ou la vie du vrai vénitien, vous n’avez pas complètement gaspillé votre argent (vous avez trompé seulement un peu. 80 euros, il reste encore trop cher !)

Selfie devant le Pont des Soupirs

Pont des Soupirs

Vous devez vous armer de patience et peut-être jouer aux coudes pour y arriver. En octobre, dans l’après-midi, 5 rangées de personnes ont essayé d’avoir la meilleure idée du Pont des Soupirs et de relier le Palais des Doges aux prisons (d’où son nom mélancolique). Ok, il n’est pas méchant, mais honnêtement, il y en a beaucoup d’autres à Venise qui ont plus de charme. Oui, je sais que le Pont des Soupirs est le meilleur pour son symbolique… mais je préfère encore un petit pont simple avec des briques, de la mousse et de petites fleurs accrochées dessus.

Magasins sur le pont du Rialto

Le pont du Rialto est sans aucun doute le pont le plus célèbre de Venise avec le Pont des Soupirs et s’étend sur le Grand Canal. Sa particularité réside dans le fait qu’il est conçu comme une artère shopping. Dans un quartier très touristique de Venise vous pouvez trouver des boutiques de souvenirs hors de prix… et pas forcément Made in Venice.

Prenez un verre au Florian Cafe (ou un autre café sur la place Saint-Marc)

Nous avons déjà parlé dans notre article sur l’endroit où manger à Venise à moindre coût : boire un verre sur la place Saint-Marc est soit la réalisation supposée d’un rêve (cher) ou s’ennuyer ! Il y a beaucoup d’autres endroits charmants et Campo à Venise, où le spray sera beaucoup moins cher et dans le Essentiellement aura le même goût.

Les quartiers les plus authentiques de Venise

Le ghetto

Cannaregio Sestiere : Le ghetto

Le Cannaregio Sestiere s’étend au nord-ouest de Venise. Il y a peu de sites célèbres ici, mais canaux tranquilles, véritable vénitien, vie de quartier… C’est aussi le vieux ghettooù vit encore la communauté juive de Venise. Prenez le temps de vous promener , admirez la brume qui s’élève de la lagune et la lumière du matin sur les canaux pour capturer le charme de ce quartier de Venise.

Sestiere du Castello : Autour de l’Arsenal

****** 8 L’île de Murano

Cette fois, on va à l’est de Venise. Le Castello s’étend du Place Saint-Marc à l’Arsenal et même au-delà. C’est très simple : plus vous arrivez loin de San Marco, plus nous trouvons des zones authentiques. Nous avons particulièrement apprécié les ruelles et les canaux autour de l’Arsenal et la région près de Via Giuseppe Garibaldi.

Murano

Nous avons déjà mentionné dans cet article que Murano, l’île des verriers, nous a charmés. La plupart des visiteurs ne séjournent que sur les principaux canaux, où se concentrent les boutiques de souvenirs en verre de Venise. C’est dommage pour eux et mieux pour nous ! Nous voulions juste découvrir les allées élégantes et un peu simples. C’est aussi à Murano que nous avons mangé mieux Aibisatei à l’Osteria La Perla.

ARTICLES LIÉS