Le choix des couleurs de décoration

La couleur est souvent la partie la plus difficile d’une pièce pour les fans de design d’intérieur à obtenir le droit. C’est parce que les couleurs sont volantes. Il y a tellement de nuances à choisir et elles doivent être assemblées dans les bonnes proportions. Sinon, ils ne travailleront pas ensemble en harmonie. Heureusement, il y a quelques règles de couleur que vous pouvez utiliser pour vous assurer que vos couleurs semblent équilibrées à chaque fois. Nous les avons listés ci-dessous. Lisez-les pour maîtriser la couleur dans le design d’intérieur une fois pour toutes.

A découvrir également : Peinture porte intérieure : mat ou satin ?

La règle 60-30-10 aide les pièces à se sentir équilibrées et visuellement intéressantes. Image : Photographee.eu/ShutterStock Magasinez ces produits maintenant : Tapis Area — Coussins — Bibliothèque — Canapé moderne

La règle 60-30-10

La règle 60-30-10 est le meilleur ami de tous les fans de design d’intérieur. Quelle que soit votre esthétique personnelle ou à quoi vous voulez que votre pièce ressemble, vous pouvez utiliser cette règle pour vous assurer que votre palette de couleurs reste équilibrée. Dans cette configuration, vous allez utilisertrois couleurs. 60, 30 et 10 se réfèrent aux pourcentages de votre conception que chacun constituera.

A lire également : Comment associer la couleur bleu gris en peinture déco pour un style unique

Voici comment cela fonctionne : d’abord, vous choisirez une nuance pour être votre nuance dominante et occuperez environ 60 % de la pièce. Habituellement, ce sera une teinte neutre ou un type de teinte modérée qui peut prendre beaucoup de place sans se sentir écrasante. Ensuite sera votre couleur secondaire, qui est généralement un peu plus audacieuse et occupe environ 30 pour cent de l’espace. Enfin, votre couleur d’accentuation est votre teinte la plus audacieuse et devrait représenter les 10 pour cent restants.

Prenez la photo ci-dessus, par exemple. Dans ce cas, le grège est la couleur dominante. Vous pouvez le voir sur les murs et le canapé. Ensuite, le noir est la couleur secondaire. Il est sur la bibliothèque, la table d’appoint, les oreillers et la chaise de salle à manger et dans le tapis. Enfin, le corail est l’ombre d’accent. Cela peut être vu dans les oreillers de plaid et les plantes en pot.

Utiliser des couleurs chaudes ou froides donnera le ton à votre espace. Image :Marina_D/Shutterstock Magasinez ces produits maintenant : Table d’appoint de chambre — Oreillers — Horloge de table — Doudou

Couleurs chaudes ou froides

L’ expression « couleurs chaudes ou froides » fait référence à l’endroit où des nuances spécifiques tombent sur la roue de couleur. Traditionnellement, les nuances comme le rouge, l’orange et le jaune sont considérées comme des couleurs chaudes parce qu’elles sont plus vibrantes. Cependant, les neutres comme le brun et le bronzage sont également inclus dans le mélange. De l’autre côté du spectre sont les couleurs froides, ou bleu, vert et violet, ainsi que gris.

Le choix des couleurs chaudes ou fraîches affectera l’énergie de l’espace. Puisque les couleurs chaudes ont tendance à apporter une atmosphère optimiste et accueillante à une pièce, elles sont les meilleures dans les espaces divertissants. Pensez à utiliser ces nuances dans votre salle à manger ou votre cuisine. Les couleurs fraîches, d’autre part, sont plus modérées. Ils fonctionnent mieux dans les chambres et les bureaux, où une énergie apaisante est appréciée.

Les couleurs complémentaires sont en face les unes des autres sur leroue de couleur. Image : Africa Studio/Shutterstock Magasinez ces produits maintenant : Table ronde — Tasses à thé — Coussin — Pots de fleurs

Le schéma de couleurs complémentaire

De toutes les règles de couleur que les designers d’intérieur utilisent, le schéma de couleurs complémentaire est souvent considéré comme le plus simple. C’est parce que ce schéma de couleurs implique seulement deux nuances. En particulier, il utilise deux nuances qui sont assis directement en face de l’autre sur la roue de couleur, ce qui signifie que vous obtenez des combinaisons comme le bleu et l’orange, le jaune et le violet ou le rouge et le vert.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, ces combinaisons de couleurs sont extrêmement contrastées, ce qui signifie que, bien qu’elles apportent sans aucun doute une forte énergie dans l’espace, elles sont finalement mieux utilisées à petites doses. Vous devriez les considérer comme vos couleurs d’accentuation et utiliser beaucoup de neutraux pour les équilibrer et fournir un endroit pour le repos de l’œil.

Couleurs analogues sont à côté de l’autre sur la couleurroue. Image : Photographee.eu/ShutterStock Magasinez ces produits maintenant : Fauteuil d’appoint — Table ronde — Plantes d’intérieur — Lampadaire trépied

Le schéma de couleurs analogue

Si vous rencontrez des difficultés pour naviguer dans la roue de couleur, un jeu de couleurs analogue peut être fait pour vous. Pour celui-ci, tout ce que vous avez à faire est de choisir une couleur centrale, puis d’utiliser également les couleurs de chaque côté de celui-ci. Ici, deux couleurs seront des couleurs primaires et la troisième sera un mélange des deux. Par exemple, rouge, orange et jaune ou rouge, violet et bleu.

Puisque vous utilisez trois couleurs dans celui-ci, la proportion sera utile pour vous assurer que l’espace est équilibré. Vous voudrez peut-être incorporer à nouveau la règle 60-30-10 pour garder vos proportions en échec. Et rappelez-vous, vous pouvez toujours utiliser différentes nuances de la même couleur comme une autre façon de créer une variété visuelle.

Fait intéressant, si vous n’êtes pas un grand fan de teintes vibrantes, vous pouvez également faire un schéma de couleurs analogue en utilisant des tons neutres. Typiquement,c’est ce qu’on appelle un schéma de couleurs monochromatiques. Ici, tout ce que vous avez à faire est de mélanger le noir, le blanc et le gris pour créer un look élégant et moderne.

L’importance de la lumière naturelle dans le choix des couleurs

Le choix des couleurs pour votre maison ne se limite pas à la roue des couleurs ou aux proportions. La quantité et le type de lumière naturelle que vous avez dans chaque pièce doivent également être pris en compte.

La lumière naturelle peut affecter la façon dont les couleurs sont perçues, car elle change tout au long de la journée et varie selon l’emplacement. Par exemple, une chambre orientée vers le nord recevra une lumière plus froide que celle orientée vers le sud qui sera plus chaude. Les différentes sources de lumière artificielle peuvent également avoir un effet sur les couleurs.

Pensez à bien choisir vos couleurs définitives afin d’éviter toute surprise désagréable lorsque vous peignez ou décorez vos murs. Vous pouvez même prendre des échantillons de couleur chez vous et les placer à différents endroits pour voir comment ils apparaissent sous différentes conditions d’éclairage.

Bien sûr, cela n’est pas toujours possible lorsqu’il s’agit, par exemple, d’un nouvel appartement ou si vous êtes pressé par le temps pour faire des changements urgents dans votre intérieur. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser des teintes neutres comme toile de fond, car celles-ci sont généralement sans danger quelle que soit l’exposition à laquelle elles seront soumises.

Pour une option plus audacieuse mais sûre toutefois (si vous ne disposez pas du temps nécessaire), optez pour une palette légèrement contrastée comme celle qui utilise un schéma analogique où une couleur primaire est associée à deux couleurs adjacentes. Une autre astuce consiste à utiliser des accessoires tels que des rideaux et des tapis pour ajouter de la couleur dans la pièce, en fonction de l’éclairage particulier.

Les erreurs à éviter lors du choix des couleurs pour une décoration réussie

Le choix des couleurs dans la décoration peut sembler simple, mais cela peut se révéler plus compliqué que prévu. Effectivement, certaines erreurs peuvent être commises et compromettre l’ensemble de votre travail. Voici donc quelques erreurs à éviter lorsque vous choisissez les couleurs pour votre maison.

La première erreur est de choisir trop de couleurs différentes. Cela donne une impression désorganisée et surchargée à la pièce. Vous devez limiter le nombre de couleurs afin d’obtenir une ambiance cohérente et harmonieuse.

Une autre erreur courante consiste à utiliser trop d’une même couleur ou trop peu de contrastant. Cette option crée aussi une atmosphère terne et monotone alors qu’un bon équilibre entre les teintures doit être atteint.

Garder en tête le but recherché avec chaque espace est crucial lors du choix des meilleures combinaisons colorées. Une chambre ne nécessite pas une palette similaire à celle des murs du salon ou encore de la cuisine, où l’espace alimentaire implique souvent des tons chauds qui stimulent l’appétit.

Il faut aussi prendre en compte la taille et le type des pièces ainsi que leur fonctionnalité respective. Un mur sombre dans un petit espace risque, par exemple, d’écraser visuellement cette dernière, tandis qu’il ajoutera davantage s’il est utilisé correctement pour contraster avec un grand mur blanc. Le plafond n’est pas non plus à négliger, surtout s’il n’a pas été peint selon sa hauteur, car il peut contribuer considérablement aux effets optiques perçus dans toute pièce.

Vous ne devez pas sous-estimer l’impact des accessoires sur la perception générale de l’espace. Des coussins, du papier peint ou même une housse peuvent ajouter un élément contrastant et ainsi changer considérablement la dynamique d’une pièce.

N’oubliez pas que le choix des couleurs dans votre maison doit être personnel et qu’il doit refléter vos goûts personnels tout en étant esthétiquement plaisant pour vous-même et pour les yeux qui vous entourent.

ARTICLES LIÉS