Est-ce que le catalogue Quelle existe toujours ?

Le groupe Quelle est connu pour proposer une gamme variée de produits de mode. Il s’agit d’un groupe allemand ayant été leader mondial dans la vente par correspondance et au détail. Toutefois, le catalogue a connu d’importantes difficultés financières à un moment de son existence. Est-ce que le catalogue Quelle existe toujours ? La réponse ici.

Catalogue Quelle : qu’en savoir ?

Quelle est un groupe allemand fondé par Gustav Schickedanz en 1937. Bien qu’il ait eu d’autres entreprises avant Quelle qui signifie « Source » en allemand, c’est le comportement des consommateurs qui l’a poussé a créer ce catalogue en particulier.

A découvrir également : Tout sur l'assurance temporaire

En effet, il avait remarqué qu’il pouvait atteindre une cible plus importante en privilégiant la vente par la poste. C’était une modalité viable puisque les frais de poste étaient faibles, quelle que soit la quantité de produits convoyés. Son projet fut dérangé par l’hyperinflation qu’a connue l’Allemagne à cette époque. Heureusement, elle a été de courte durée grâce à la stabilisation économique qui a suivi.

Si les premiers catalogues portaient sur la laine et sur les matériaux de couture à domicile, ce serait après la période de la Grande Dépression que Quelle prendra son envol. Après le crash du Wall Street où 5 millions d’Allemands étaient au chômage, Quelle a pu maintenir sa clientèle en baissant le prix de ses articles.

A voir aussi : Qu'est-ce qu'une location meublée ?

Bien qu’il s’agisse d’une manœuvre risquée, elle s’est montrée payante dans la mesure où le groupe a pu proposer des articles avec un bon rapport qualité-prix.

Quelle a donc par la suite proposé des vêtements pour femmes, hommes et enfants. Un projet couronné de succès aussi bien en Allemagne que dans le reste du monde. En une année, c’est-à-dire de 1935 à 1936 le groupe est passé de 250 000 clients au-delà du million.

Au fil des années, la gamme de produits proposés s’est étendue allant des vêtements passant par les produits électroménagers aux dispositifs de photographie, pour ne citer que ceux-là.

La faillite de Quelle et son déclin

Après plus de 80 ans d’activités, les finances ne sont pas bonnes pour le groupe Quelle. On parle cependant d’une structure qui produisait deux catalogues par an à plus de 9 millions d’exemplaires où on y retrouvait des offres très variées. Dans ses périodes de gloire, le groupe est arrivé à produire environ 20 millions de catalogues en une année.

En effet, sa fusion avec le groupe Karstadt était le vrai début du déclin. À l’époque (2004), Quelle évite de justesse une première faillite. Le groupe n’a pas pu échapper à son destin puisqu’aucune société ne voulait investir dans une entreprise hautement déficitaire.

Bien que le groupe Primondo et la filiale VPC d’Arcandor aient manifesté leur intérêt, ils n’ont pas été au bout de leurs idées par la suite, car les risques étaient trop grands. En dehors de sa fusion avec Karstadt qui avait initié le déclin, Quelle aurait pu se rattraper en misant sur la vente en ligne qui avait le vent en poupe à partir d’un certain temps. Mais le groupe n’a pas pu vite saisir cette opportunité.

Quelle disparaît faute de repreneur

Des négociations ont été entreprises dans le but de sauver le groupe allemand, mais aucun repreneur n’osait prendre de risque. Avec plus de 10 000 employés en Allemagne, l’entreprise a voulu se rattraper en décidant de fermer certains magasins locaux. De même, Quelle a dû supprimer un tiers des postes occupés.

Ces efforts n’ont malheureusement pas été suffisants. Par finir, le groupe a été mis en liquidation. 7 000 employés ont ensuite perdu leurs emplois. C’était une option prévisible quand on sait que son chiffre d’affaires était nettement inférieur à ses standards habituels.

Lors de son exercice 2007-2008, le groupe ne réalise qu’environ 3 milliards de chiffre d’affaires. Si cela paraît énorme à première vue, il s’agit du tiers de ce qu’avait enregistré son concurrent direct, le groupe Otto.

Par ailleurs, même si Quelle a été fermé en Allemagne, certaines filiales à l’étranger ont été maintenues. Il s’agit notamment de celles situées en Europe de l’Est. En effet, les activités dans ces pays sont toujours prospères. Aujourd’hui, on retrouve en ligne des boutiques Quelle proposant encore des catalogues intéressants. Il s’agit toutefois de filiales, car le groupe Quelle lui-même et son catalogue par conséquent n’existent plus.

ARTICLES LIÉS