Pourquoi le CBD n’est pas psychoactif ?

Pendant longtemps, la culture ou la consommation du cannabis à usage récréatif fut considérée comme des délits. Avec le temps, de nombreux consommateurs ont fini par admettre que CBD est un cannabinoïde non-psychoactif par opposition au cannabinoïde THC. Qu’en pense la science ? Est-il scientifiquement établi que le cannabidiol (CBD) est comestible contrairement au tétrahydrocannabinol (THC) ?

Que sait-on des deux molécules ?

Le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) sont tous deux des molécules issues du Cannabis. Cette plante appartient à la catégorie végétale des cannabinacées comprenant entre autres le houblon et le chanvre. Les deux molécules du cannabis agissent sur le corps et l’esprit et principalement sur les récepteurs endocannabinoïdes encore connus sous le vocable CB1. Ces récepteurs sont situés dans le système nerveux central et le cerveau. Le cannabis sans THC ou CBD agit également sur les récepteurs CB2 qui sont situés dans le système immunitaire. Il est important de souligner que ces molécules agissent différemment sur les récepteurs entrainant différentes réactions des sujets.

A lire également : Peut-on jouir d’un bien-être optimal avec le breathwork ?

Effets du THC sur l’organisme

Après sa consommation, la molécule THC du cannabis va jusqu’aux récepteurs cannabinoïdes pour les stimuler. Elle se substitue à l’anandamide, un endocannabinoïde qui est naturellement présent au niveau des récepteurs CB1. Ces récepteurs sont encore connus sous le vocable molécule du bonheur. Leur rôle dans l’organisme est d’augmenter l’appétit en créant de la satisfaction lors de l’alimentation. C’est également cette même molécule qui crée la sensation du bien-être dans le corps après une séance de sport.

En se substituant à l’anandamide, la molécule THC agit directement sur les neurotransmetteurs en provoquant des effets psychotropes. Les mêmes effets sont observés chez les sujets qui consomment la cocaïne et l’héroïne contenant aussi du THC. Ce qui fait que le THC est classé au rang des substances psychoactives représentant un risque pour votre bien-être physique et mental. S’étant substitué à l’anandamide, il crée la même sensation du bonheur, une dépendance et une addition au cannabis. A terme, le sujet ne peut s’empêcher de consommer du cannabis.

Lire également : Découvrez 2 bienfaits d’une cure thermale

Le CBD à l’opposé du THC

A l’opposé du THC, le CBD n’est pas psychoactif et n’induit pas d’effets psychotropes. Dérivé du cannabis Sativa, le cannabidiol est utilisé à des fins médicales. Il possède de nombreuses vertus.

Vertus du CBD

Au nombre des vertus de cette molécule, nous pouvons citer le traitement des patients atteints de Schizophrénie, de sclérose en plaques, de certains cancers, etc. Le cannabidiol permet de soulager les douleurs chroniques. Il est utile pour atténuer les vomissements, les crises d’épilepsie, les sensations de nausées. Le cannabidiol tient lieu de soutien pour supporter les effets secondaires de la chimiothérapie. La consommation du CBD médicinal se consomme par voie orale, par vaporisation ou par inhalation. Le cannabidiol est également utilisé dans le cadre d’un sevrage qu’il s’agisse d’une lutte contre le tabagisme ou d’une dépendance à un stupéfiant.

Bienfaits de l’huile de CBD

Elle est extraite de fleurs de chanvre et constitue un produit que beaucoup s’arrachent aujourd’hui. Le cannabidiol extrait du chanvre est commercialisé en France sous forme d’huile infusée avec du cannabis. Elle est surtout utilisée comme antidouleur, Antistress, afin d’améliorer le sommeil. Il est plus aisé de l’absorber au niveau de la muqueuse orale en vous servant d’une pipette pour aspirer la quantité d’huile à mettre sous la langue. La posologie évolue en fonction de chaque sujet traité. La plupart du temps, la posologie est indiquée sur les emballages. Nous vous conseillons de la respecter.

L’huile de CBD est disponible en pharmacie, en parapharmacie ainsi que dans certaines grandes surfaces. Elle est également en vente libre sans ordonnance. Comme tout produit médicale, la consommation est contre-indiquée dans certains cas. L’huile de CBD est déconseillée aux enfants de moins de 18 ans. Idem chez la femme enceinte et allaitante. Avant de tester le produit, vous devez demander l’avis de votre médecin ou pharmacien. Le CBD est une molécule naturelle qui a des effets probants car contenant moins de 0.2% de THC. Elle ne peut à priori pas entraîner une dépendance et d’accoutumance et n’est pas considérée comme une drogue ou psychoactive.

ARTICLES LIÉS