Peut-on jouir d’un bien-être optimal avec le breathwork ?

Respirer est un geste tout naturel effectué par tous les êtres vivants. Toutefois, il est évident que les hommes n’exploitent pas tout le potentiel de ce geste à apparence anodine. En effet, en adoptant la bonne méthode, vous pourrez vous passer de la médecine conventionnelle par exemple. Ainsi, le breathwork comporte de nombreux avantages que vous découvrirez ici.

Le breathwork à son origine

Avant 1960, les professionnels de la santé avaient recours au diéthylamide de l’acide lysergique (LSD). Cette substance était hautement hallucinogène même si elle permettait de soigner les affections psychologiques. Toutefois, elle sera interdite d’usage à cause de ses effets. Cette interdiction survient aux USA en 1960 avant de voir l’ONU leur emboiter le pas en 1971.

A lire en complément : Comment rentrer en école vétérinaire sans prépa ?

Puisque la méthode semblant bien fonctionner, il fallait trouver une alternative légale, d’où la découverte du breathwork par Stanislav Grof. Il améliora donc le pranayama, une technique de respiration d’origine indienne. Les effets produits étaient alors identiques à ceux observés dans le cas du LSD.

Les effets du breathwork

Le breathwork est basé sur une respiration active. Le but est de vous faire profiter d’une meilleure santé en agissant sur plusieurs compartiments de l’organisme. Dans un premier temps, il peut être utile contre le stress et l’anxiété qui sont des facteurs pouvant entrainer une hypertension ou un infarctus du myocarde.

A lire en complément : Comment passer le concours d'ambulancier ?

Pour éviter les risques liés aux accidents cardiovasculaires, vous pourrez opter pour le breathwork. En effet, il permet d’évacuer efficacement le stress en induisant une hyperventilation. Cette dernière va induire à son tour une mise en veille du cortex frontal d’où votre sensation de bien-être absolu.

Il permet également de libérer votre esprit en évacuant les mauvaises émotions surtout. Ainsi, après quelques minutes de pratique, les émotions qui ont été enfouies dans votre esprit refont surface dans l’optique d’être évacuées. De ce fait, vous vous débarrasserez de vos blocages mentaux afin de donner un sens à votre vie.

Le breathwork vous sera également utile pour débloquer la circulation de votre énergie interne et optimiser sa circulation. De ce fait, vous profiterez sans doute d’une meilleure santé. Il intervient également dans l’augmentation du taux d’oxygène dans le sang. Cela vous évite a priori les fatigues incessantes.

En gros, le breathwork vous permet de jouir d’une meilleure santé en repensant uniquement votre façon de respirer.

Déroulement d’un séjour breathwork : à quoi s’attendre ?

De plus en plus de professionnels proposent aujourd’hui de vous accompagner dans la pratique du breathworking. De ce fait, vous n’aurez pas du mal à dénicher celui qui devra vous accompagner. Le déroulement peut donc varier d’un professionnel à une autre. Cependant, le principe restera le même.

Pendant un séjour breathwork, vous serez amené à maitriser les bases de la respiration holotropique. En gros, vous aurez à vous allonger la face vers le plafond en apposant une main sur le diaphragme, puis l’autre sur la poitrine.

L’idée est de faire entrer de l’air dans votre diaphragme puis dans les poumons pour ensuite le sortir toujours par la bouche. C’est une respiration en pleine conscience. Cela implique que vous fassiez attention à tous les détails autour de la respiration en oubliant votre environnement direct.

Toutefois, les premières minutes de pratiques peuvent vous mettre mal à l’aise. Vous pourriez souffrir d’une perte de connaissance partielle, avoir le vertige et des picotements. Ce sont des réactions normales dans un tel processus de recherche de bien-être.

Comment choisir son séjour breathwork ? 

Si vous avez envie de faire un séjour breathwork, il est impensable de le choisir au hasard. C’est d’ailleurs valable pour n’importe quelle réservation de séjour. Nous allons vous donner des critères pour faire le bon choix. Vous verrez que le site harisson.fr les remplit tous. En attendant, voici quelques conseils pour faire le bon choix. 

La destination 

Pour ce type de séjour, vous êtes libre de partir où vous désirez. L’idée est de pouvoir vous recentrer sur vous et en l’occurrence sur votre respiration. Vous pouvez donc faire vos bagages pour vous rendre à l’étranger ou rester en France. Maintenant, la France propose de nombreux paysages magnifiques qui vous permettent de vous poser et de vous recentrer sur votre intérieur. 

Néanmoins, nous vous conseillons de partir loin de chez vous, dans une autre région. Cela vous permet de lâcher prise plus facilement. Vous laissez vos soucis de côté, pour vous concentrer sur l’instant présent et les découvertes. En effet, pour réussir à contrôler sa respiration, il faut savoir travailler sur soi. L’idée est également de se sentir libre. Cette liberté vous permet de rester ouvert à de nouvelles expériences.

Vous l’avez compris, peu importe l’endroit où vous allez vous retrouver pour votre breathwork, il est crucial que vous ayez un bon ressenti pour que vous puissiez vous relaxer. Écoutez donc votre intuition quant au choix de la destination. Pas besoin de faire des milliers de kilomètres pour voyager à l’intérieur de soi. 

Le programme

Si vous envisagez un séjour de breathwork, vous devez vous attendre à un effort physique, mental et émotionnel. Il faut dire que vous allez vous exercer à l’hyperventilation durant 20 à 30 minutes. C’est pour cela qu’il est recommandé de venir avec des vêtements confortables dans votre valise. Pensez aussi à prendre un châle ou une couverture, car vous pouvez vous refroidir lors de votre séance méditative. Si vous avez besoin d’un autre conseil, c’est de commencer les exercices avec l’estomac vide. C’est beaucoup plus compliqué de faire une respiration profonde, après un repas copieux. 

Maintenant pour en revenir au programme, vous serez amené à mener :

  • une méditation guidée
  • des exercices de respiration
  • une discussion sur votre ressenti

Vous devez donc veiller à ce que le rythme corresponde à ce que vous recherchez. Soyez aussi vigilant au niveau du séjour proposé, car si vous avez déjà fait du breathwork, il serait dommage de vous retrouver avec des débutants. L’idée est toujours d’aller plus loin en soi, pour progresser. Vous pourrez ainsi laisser s’exprimer vos émotions et vous libérer de ce qui se passe dans votre esprit. 

La période 

Cela peut vous paraitre un peu bizarre, car cela n’est pas forcément en lien avec le choix du séjour directement. Cependant, vous ne devez pas oublier que le breathwork se pratique avant-tout en extérieur. Suivant la destination, il convient donc de prêter attention à la température extérieure et aux potentielles perturbations. Il serait dommage de ne pas profiter des paysages extérieurs vous incitant au lâcher prise, en vous retrouvant enfermé dans une pièce. De la même manière, évitez la canicule de certaines régions en été. Prenez donc vos renseignements avant de réserver. 

L’expérience 

Pour finir, vous devez vous intéresser à l’expérience de la personne qui va vous accompagner dans ce séjour. Il est évident que plus une personne a de l’expérience, et plus elle pourra vous amener plus loin dans le lâcher prise et la connaissance de ce qui se déroule en vous. De ce fait, nous vous invitons à regarder depuis quand l’organisateur s’occupe de proposer des séjours breathwork. Évitez donc de débuter avec une personne qui se lance, même si elle se trouve à proximité de chez vous.

N’hésitez pas également à prendre le temps de consulter les avis postés par les clients, ayant suivi un séjour avec cette organisation. Attention, ne vous fiez pas uniquement aux avis postés sur le site du séjour. Vous vous doutez bien qu’ils seront forcément positifs. Faites plutôt une recherche sur les moteurs de recherche. Vous aurez ainsi une vision plus globale et plus neutre. En tout cas, cela ne vous prendra pas beaucoup de temps de faire cette vérification.

ARTICLES LIÉS