Comment choisir la meilleure assurance habitation ?

C’est un grand bonheur de se retrouver sous un toit. Que l’habitation soit à vous ou non, vous êtes appelé à vous protéger d’éventuels dangers ou dommages. Cette protection s’obtient en souscrivant une assurance habitation. En raison du grand développement du secteur de l’assurance, il existe plusieurs offres sur le marché. Comment choisir la meilleure ? Lisez ce qui suit pour en savoir plus.

Évaluer vos biens

Avant de choisir votre assurance habitation, il est important de faire le point de vos biens. Il s’agit d’estimer la valeur de la maison ainsi que celle de tout ce que comporte la maison. Cette étape est très déterminante pour la suite du processus. Cela vous aidera dans vos prochaines comparaisons. Comment pourriez-vous apprécier la valeur d’une assurance si vous ne connaissez pas la valeur de l’objet assuré ?

A lire en complément : Comment décorer sa maison sans trop dépenser ?

Cet exercice a aussi pour objectif de vous faire simuler à peu près, le montant de l’assurance. Cette démarche vous permet également d’avoir une idée sur la formule d’assurance qui vous convient. Connaissant la valeur de vos biens, vous saurez en termes d’estimation, l’apport et l’utilité concrète de l’assurance. L’apport de l’assureur sera également mieux quantifié et apprécié. En évaluant vos biens, tenez compte de la localisation du bâtiment ainsi que du degré de risque que l’assureur devra couvrir.

Étudier les garanties exclues et incluses

Cette étape doit retenir toute votre attention. Même si vous n’êtes pas un expert en assurance, vous devez analyser le contenu du contrat proposé par chaque structure d’assurance.

A lire également : Le choix des couleurs de décoration

L’aspect qui doit vous intéresser ici est le niveau de couverture que propose l’assureur. L’assurance est généralement faite dans le but de se protéger contre des dommages. C’est donc, le nœud du contrat. Il est important que la couverture proposée par la compagnie vous convienne.

Vérifiez et listez toutes les garanties que l’assureur envisage de vous faire jouir. Les différents cas couverts se doivent donc d’être précisés dans le contrat. À ce sujet, tenez compte également des circonstances dans lesquelles ces garanties s’appliquent.

En dehors de ces garanties dites incluses, comparez maintenant entre assureurs, les garanties exclues. Il s’agit des dommages non couverts. Certaines de ces garanties exclues peuvent être en option. Tenez-en compte également.

Comparez les franchises et les indemnisations

La notion de franchise est en rapport avec votre apport ou votre contribution en fonction du sinistre. Il s’agit du montant que votre assureur ne vous remboursera pas en cas de sinistre. Il existe des cas de sinistres pour lesquels vous devez dépenser, et il y a d’autres dommages pour lesquels l’assurance prendra tout en charge. Le contrat doit préciser le montant de la franchise ainsi que son mode de calcul. Retenez néanmoins qu’il existe la franchise relative et la franchise absolue. Cette dernière se déduit de votre indemnisation.

Le second volet que vous devez analyser, c’est le type d’indemnisation. Il est vrai que dans le cadre d’une assurance de biens comme une assurance habitation, c’est le principe indemnitaire qui est appliqué. Reste à savoir comment est définie cette indemnité. Même si cette indemnisation est considérée comme une compensation ou un dédommagement, il est important de connaître sa valeur.

Comparer les montants de vos cotisations

Le service d’assurance est offert contre une cotisation que paie le souscripteur. Cette cotisation est le préalable à l’existence du contrat d’assurance. Il est donc important que vous sachiez quelle part de responsabilité vous incombe.

En comparant la cotisation de chaque assureur, vous pourriez faire un meilleur choix. De plus, la cotisation peut être mensuelle ou annuelle. À ce niveau, faites bien attention pour ne pas être piégé par le montant mentionné.

Un montant d’assurance bas ne signifie pas forcément que l’assurance est moins onéreuse. Certaines compagnies ajoutent des frais de dossiers qui peuvent parfois influencer le coût de l’assurance de manière significative. La comparaison doit donc prendre en compte tout ce que vous paierez dans le cadre de cette assurance.

Une telle comparaison doit également tenir compte des modalités de résiliation du contrat. Il est donc possible que la résiliation soit onéreuse. Pour éviter cela, vérifiez les règles qui régissent cette rupture de contrat.

ARTICLES LIÉS