Comment faire pour être un bon manager ?

Le métier de manager est un métier comme tout autre. Cependant, pour une bonne gestion managériale, plusieurs aptitudes sont requises. Découvrez alors dans cet article quelques qualités pour être un bon manager.

Avoir un bon leadership

Pour être un bon manager, vous devez premièrement avoir un bon leadership, peu importe votre style de management. Il s’agit en effet d’avoir la capacité de fédérer, de motiver votre équipe tout en suscitant son engagement sans recourir à une autorité abusive. Ainsi, en tant que leader, vous devez inspirer le respect de façon naturelle à partir de votre bienveillance, votre dynamisme et votre charisme. Ainsi, votre exemplarité qui se fera entre autres remarquer à travers votre humeur, votre ponctualité, votre excellence et votre organisation. Bref, vous devez être un modèle à suivre pour l’équipe.

A lire aussi : JLA : le cabinet d’experts comptables qui vous assure la réussite

Être capable de vite s’adapter

Selon votre cahier de charges, vous serez appelé à travailler avec des personnes de différents âges, de diverses personnalités avec des compétences variées. Cela étant, vous devez être en mesure d’adapter votre management selon les profils qui se présenteront à vous et selon le contexte. En ce qui concerne le contexte, il peut par exemple s’agir d’un changement de dirigeant, d’une gestion de crise, d’un conflit ou encore d’une transformation profonde. Cette aptitude est d’ailleurs qualifiée de management situationnel. Quoi qu’il en soit, l’adaptabilité est un soft skill nécessaire pour une gestion efficace de votre équipe.

Pouvoir gérer son stress

Un bon manager est appelé à affronter plusieurs situations stressantes. C’est d’ailleurs son quotidien, du fait de sa fonction. Pour cela, vous devez disposer d’une parfaite maîtrise de votre stress afin de pouvoir gérer les urgences, les crises et les conflits avec une certaine confiance, un optimisme et un calme absolu. En revanche, lorsque vous vous laissez envahir par l’inquiétude et le stress, il y a de fortes chances que vous transmettiez des émotions négatives à vos équipes, d’où la compromission de la bonne ambiance.

A voir aussi : Jeune entreprise : quel cabinet d’avocats choisir ?

Être doté d’une intelligence émotionnelle

Tout en faisant preuve de leadership, vous devez cultiver une certaine humilité à travers votre management. Cette qualité est d’ailleurs primordiale pour une bonne direction de votre équipe. Par exemple, vous devez vous rendre compte de vos limites, vos faiblesses et tolérer les éventuelles critiques. Par l’occasion, vous devez faire profiter de vos savoirs à votre équipe sans vous montrer supérieur ou prétentieux.

Par ailleurs, vous devez également vous vêtir d’une forte empathie. Cela vous permettra de distinguer facilement les aspirations, les besoins et les craintes de vos collaborateurs. Vous devez prendre à cœur la qualité de vie de travail des équipes que vous dirigez en veillant à offrir à chaque salarié le bien-être. Toutes ces qualités sont comprises dans l’intelligence émotionnelle et dans la maturité nécessaire au manager.

Avoir le sens pédagogique

Avant tout, vous êtes un mentor. Vous devez alors avoir un sens pédagogique grâce auquel vous pourrez transmettre de manière efficace votre savoir pour le progrès de votre équipe. Pendant que vous y êtes, prenez le temps d’encourager vos équipes et de les récompenser afin de préserver leur détermination. À l’occasion, vous allez pouvoir corriger naturellement les éventuelles dérives et pratiques non conformes à la vision du groupe. Avec le temps, organisez des formations notamment en e-learning et en coaching afin de développer les compétences de vos équipes.

Posséder une capacité à déléguer

De nombreux managers éprouvent de la difficulté à déléguer des tâches. Il s’agit pourtant d’une meilleure solution pour responsabiliser les équipes et consolider l’autonomie. Pour cela, accordez votre confiance et attribuez les missions à chacun selon ses compétences. N’hésitez pas à faire recours à l’intelligence collective lorsque surviennent certaines problématiques.

Disposer d’une aisance relationnelle

En tant que manager, vous devez disposer d’une bonne capacité communicationnelle. Vos directives doivent être délivrées avec fluidité et clarté. Ainsi, vos messages seront compris et aucun collaborateur n’en fera une interprétation erronée. De plus, pour être expert dans votre domaine, vous devez également témoigner d’une grande diplomatie dans vos feedbacks. Cependant, il vous faut en retour une bonne capacité d’écoute en vous rendant disponible pour éclairer des coins d’ombre et mettre en place une conversation transparente et régulière avec vos équipes. Cela vous permettra d’instaurer un lien de proximité et de confiance entre vous.

Par ailleurs, pour être un bon manager, vous devez également avoir une organisation irréprochable, une attitude positive et un bon niveau de pragmatisme.

ARTICLES LIÉS