algeriepatriotique.com : information généraliste + concurrents et alternatives

Pour faciliter l’accès à l’actualité en Algérie et dans le monde, de nombreuses plateformes ont vu le jour. C’est le cas du site algeriepatriotique.com existant depuis 11 ans. Malgré que la presse française Conspiracy Watch le traite de conspirationniste et d’antisémitiste, il reste un leader incontesté dans l’information généraliste en Algérie. Découvrons-en plus à son sujet.

algeriepatriotique.com : histoire et ligne éditoriale

Lancé le 18 février 2012, algeriepatriotique.com est une plateforme algérienne fondée par Lotfi Nezzar, fils de Khaled Nezzar, ancien ministre de la Défense. Elle est spécialisée dans l’information généraliste francophone et est comptée parmi les médias alternatifs. En effet, algeriepatriotique.com se propose comme un dénonciateur des manœuvres du lobby sioniste. Pour parvenir à ses objectifs, le site accorde une importance particulière à la couverture de l’actualité sur le plan national et international. La plupart des informations collectées se rapportent d’une manière ou d’une autre à l’Algérie. En pratique, elles s’orientent vers les activités politiques, diplomatiques et économiques algériennes dans d’autres pays comme la France.

A lire en complément : Tout savoir sur l’Office français de protection des réfugiés et apatrides !

Cependant, notons que le site algeriepatriotique.com fait objet de censure depuis le 5 avril 2019. Dans la même période, il a été objet d’un mandat d’arrêt émis contre le directeur de publication, Lorfi Nezzar. Cela a également concerné l’ancien général, Khaled Nezzar.

algeriepatriotique.com : le conspirationnisme

Le site web français Conspiracy Watch estime que la plateforme algeriepatriotique.com est complotiste. Pour ce dernier, de nombreux contenus publiés sont dirigés par l’antisémitisme. Ainsi, ces informations relèveraient de l’hostilité et de la discrimination contre les Juifs. Selon le même site, Alexandre Benalla serait un agent des renseignements marocain et aurait pour vrai nom Lahcene Benahlia. À noter qu’Alexandre est le coordinateur des services lors des déplacements officiels et privés d’Emmanuel Macron. En outre, le site publie également une information remettant en question la décapitation du guide français Hervé Pierre Gourdel.

Lire également : Quelles sont les missions d’un avocat ?

En 2021, il rapporte que l’Holocauste reste un crime dirigé non spécifiquement pour contrer un groupe religieux ou ethnique. De plus, il prétend que l’invasion de l’Ukraine par la Russie serait concrètement guidée par le démantèlement d’un « projet de second Israël ». Par ailleurs, Conspiracy Watch avance une autre information selon laquelle les analyses d’algeriepatriotique.com concerneraient des personnalités controversées. Ce serait le cas de Michel Collon, Bassam Tahhan ou Thierry Meyssan.

Les concurrents et les alternatives à algeriepatriotique.com

Il existe plusieurs alternatives à algeriepatriotique.com sur Internet. Parmi ces dernières, on peut citer : algerie-focus.com. En effet, il s’agit d’un journal d’actualité en temps réel. Il fournit des informations sur diverses thématiques, dont la finance, la politique, l’économie et la société. On y retrouve également des éléments sur l’actualité algérienne et française. En outre, liberte-algerie.com occupe aussi une place de choix sur la liste des concurrents du site algeriepatriotique.com. Cette plateforme est un quotidien algérien d’information qui donne l’actualité aussi bien en Algérie qu’à l’international. Entre autres, ses sujets traitent de l’économie, la politique, la culture et l’environnement.

Une autre alternative du site algeriepatriotique.com est tsa-algerie.com. Existant depuis de nombreuses années, ce dernier reste le premier média francophone algérien sur Internet. Il assure la couverture de l’actualité économique et politique algérienne. Mais, il s’investit également dans le secteur sportif. Par ailleurs, il existe encore d’autres sites concurrents à algeriepatriotique.com tels que observalgerie.com, aps.dz, algerie-eco.com et jeuneafrique.com.

ARTICLES LIÉS